Elle donne naissance à 3 enfants en l’espace de 26 jours

news-details
Santé

Le monde dans lequel nous vivons ne cesse de défier toutes formes de logique dépassant jusqu’à présent toutes formes d’entendement parmi les Hommes, la science, la médecine ou encore les lois de la nature que nous pensions jusqu’à lors connaître.
Au-delà même de ce que nous voyons chaque jour sur cette terre, nous aspirons à plus de merveilles et de découvertes lorsque nous nous laissons portés et vivre par la foi; car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu [Cf. 1corinthiens 3 v 19 – Bible], mais plus encore lorsque nous nous rapprochons de notre créateur, ce Dieu de toute chair, qui en nous créant dans son amour, nous connaissait avant que nous soyons, et est l’artiste passionné qui nous a assemblés jusqu’à la composition finale que nous sommes.
En effet, rien ne lui a échappé et rien ne lui échappera non plus, car en toutes choses le Seigneur a un plan pour chacun de nous, disposant des clés, maitrisant le temps, en espérant en Lui de toute notre force nous grandissons dans cette ferme assurance et cette foi inébranlable que toutes choses concourent à notre bien dans le Seigneur.

Il y a quelques jours de cela, nous avons à travers les médias entendu l’histoire d’une jeune Bangladaise âgée de 20 ans, qui donna naissance à 3 enfants en l’espace de 26 jours dont une belle paire de jumeaux. Incroyable non ?! Stupéfait, le haut responsable médical de l’hôpital de Jessore en Inde où lieu l’événement, précisa qu’en plus de 30 ans de carrière médicale, il n’a jamais vu un cas comme celui-là. Et pour cause, cette jeune mère présente en réalité une malformation rare de l’utérus, appelé utérus didelphe (double utérus, Ndlr) ne touchant jusqu’à présent que 2% des femmes. Il s’agit d’une anomalie liée à un défaut de fusion dans le développement du fœtus, «lors de la 6e à la 9e semaine de grossesse, les voies génitales féminines se présentent sous forme de tubes appelés canaux de Müller. Ils doivent fusionner afin de constituer l’utérus, le col de l’utérus et le vagin. Si cette fusion s’effectue mal, l’utérus conserve alors une forme double et la femme aura également deux vagins» nous explique le site AlloDocteurs. Le premier cas remonterait à 1927, retrouvant la présence de jumeaux dans chacune des cavités d’un utérus double et jusqu’à présent selon les revues médicales seulement 5 cas de grossesses gémellaires ont été répertoriés. Mais le cas d’Afira Sultana est d’autant plus exceptionnel car l’on parle là de triplés.

C’est de retour à leur domicile avec le premier enfant que quelque jours plus tard, Afira fut saisie de douleurs, se rendant à l’hôpital de toute urgence et à la suite d’un examen par imagerie, l’équipe médicale ainsi que ce jeune couple apprirent la venue imminente non pas d’un enfant mais de jumeaux. Effectivement, une situation quelque peu confuse, suscitant bons nombres de questions dont celle de savoir comment la première équipe médicale n’a pu voir cette deuxième grossesse ? Ou encore comment a-t-elle pu arriver à terme de ces deux grossesses ?
Bien que cet événement soit exceptionnel, il démontre néanmoins une faille dans le suivi, serait-ce dû à un manque dans la continuité des soins ? Est-ce une négligence de la part de l’équipe médicale ? Ou un manque de moyens financiers ou techniques dans la prise en charge de la grossesse d’Afira ? Nous ne pouvons déterminer les raisons, mais nous pouvons glorifier le Seigneur pour sa main puissante dans sa vie.
Car normalement, cette malformation aurait dû être vue dès son début de grossesse à travers les échographies obligatoires qui doivent avoir lieu à chaque trimestre, cette malformation, plus encore, aurait dû être diagnostiqué dès son adolescence, mais rares sont les cas comme cette jeune mère, pour ce type de malformation qu’elle soit asymptomatique (sans douleur) car se manifestent des dysménorrhées (règles douloureuses), métrorragies (saignements en dehors des règles ou en l’absence de règles) ou via des leucorrhées pathologiques à savoir des écoulements vaginaux non sanglantes mais comme le dit ce bon vieux diction, « il ne faut jamais blâmer la contrariété ».

Malgré la stupeur, soyons remplis de joie et de gratitude envers notre protecteur dans les cieux, car il permit que cette malformation qui aurait pu lui causer stérilité, fausses couches à répétition, a au contraire béni cette famille de 3 enfants en pleine forme.
Nous pouvons attester à travers notre foi que la main du Seigneur a agi auprès de cette famille, de cette femme. Qu’elle que soit sa confession, sa croyance, nul doute que la main de l’Eternel ne fut courte pour agir [Cf. Esaïe 59 v.1 – Bible], l’Eternel qui détient en lui tous les trésors de la sagesse et de la science [Cf. Colossiens 2 v.3 – Bible].
C’est l’Eternel Dieu qui donne l’intelligence et la science à l’Homme, leur permettant de réaliser des césariennes pour les femmes ne pouvant accoucher par voie normale. Cette fois-ci, il a permit cette confusion médicale, qui déboucha sur un accouchement sans difficulté pour cette jeune épouse.

Oui ! Affirmons-le, il est le Dieu de toute chair et rien n’échappe à son contrôle, il détient d’une main ferme et jalouse nos vies dans son amour, il n’a point permis que l’ennemie lui ravisse cet exploit. C’est Dieu qui fait, et qui défait dans sa volonté, c’est également lui qui a le pouvoir pour sa gloire de changer une malédiction en bénédiction.
Comme disait le père de ces triplés, c’est « un miracle de Dieu que tous mes enfants soient en bonne santé ». Une chose est sûre, les voies de l’Eternel sont impénétrables et « c'est la bénédiction de l'Éternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d'aucun chagrin [Proverbe 10 v.22 – Bible].

En tout temps, que ce soit dans le cas de cette grande famille bénie, ou dans les événements imprévus qui peuvent survenir, nous devons tourner notre regard, notre espérance, et remettre notre foi en Dieu, car le Seigneur dans les cieux sait ce dont nous avons besoin et pourvoira selon sa richesse.
Aussi incroyable soit-il, ce cas permet un instant de voir à quel point en l’Homme, il regorge bien des mystères dont seul le Seigneur en détient la clé pour ainsi y faire éclore un miracle, sa bénédiction et dérouter toute logique à cette science que pense détenir l’Homme à travers les recherches jusqu’alors effectuées. En effet chaque jour, de nouveaux cas apparaissent, intrigants, spectaculaires, suscitant l’émerveillement de la médecine et plus encore de ces scientifiques curieux de la créature qu’est l’Homme.

Aimez notre page Facebook
author

Sandylene Mankangila

Artistes Press

Artiste, Journaliste presentatrice, assistante de tournage, Perchwoman, Entrepreneuse

Partagés récemment

Ajouter un commentaire