Croyez et soumettez-vous à lui dans l’attente ne péchez pas !

Nous sommes beaucoup à attendre que la main de Dieu agisse, nous sommes là dans l’attente, que sa justice s’opère et nous la réclamons, nous voulons que son influence agisse enfin en notre faveur. Nous voulons et nous désirons fortement que la main de notre Seigneur fasse obstacle à tous les élans destructeurs de l’oppresseur. Nous savons et nous le croyons aussi, le travail qu’on accomplit avec Dieu est un travail de miracle, de force, et de puissance. Car c’est l’Eternel qui nous affermit et réorganise tout dans notre vie. Il restaure et rebâtit selon le design de sa science. Il avance avec nous, avec son règne et son autorité, comme il est dit : [Matthieu 12 v. 3-12] « Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point  ».Ce qu’il déclare pendant que nous cheminons dans son alliance et la vie, ce qu’il ordonne, s’impose sur tout, car il est un Dieu qui se suffit à lui seul. [Jacques 1 v. 16-17] Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés: toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en-haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

Quand le Seigneur nous envoie, il vient aussi avec nous. Comme il est écrit : [Marc 16 v. 20]  « Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.» Mes frères et sœurs en Christ, partout où vous êtes, et là où vous servez et débutez peut-être dans le travail de votre foi, peu importe la difficulté de la mission, quand on sert Dieu, nous devons savoir que nous servons avec lui à nos côtés. Voyez comment cette perspective des choses vient changer absolument tout. Elle revoit la précision de tous nos questionnements et toutes nos préoccupations, face à la complexité de la mission. Les Hommes nous demandent d’aller faire quelque chose, et ils attendent patiemment ou impatiemment qu’on soit vite de retour. Tandis que le Seigneur lui, il nous envoie, et il vient avec nous. On devient toujours une meilleure version de soi-même, pas l’inverse, lorsqu’on comprend que le Seigneur que nous servons est avec nous et il ne nous lâchera jamais.

Mes chers frères et soeurs, vous ne pouvez pas dire « OUI » et ensuite vous dites « NON », vous ne commencez pas avec Dieu et vous vous arrêtez en chemin, parce que ça devient difficile. Comprenez que faire la route avec le Seigneur, c’est faire la route aussi avec votre « Sauveur ». C’est un privilège lorsque le Seigneur pointe son doigt à notre direction. Regardez donc à son sens et avancez humblement vers lui. A présent, apprenez que la route que vous empruntez, avec lui, n’est pas une simple balade, c’est une randonnée de victoire, de gloire, de conquêtes et de prodige, de persévérance, de souffrance et de trahison, mais en toutes choses nous sommes vainqueurs parce qu’il est là. Voyez par vous-mêmes, croyez encore, car c’est lâche et traître, irrespectueux, et irrésolu, de commencer avec Dieu et de vous arrêter en chemin pour d’autres monopoles. Dieu ne prend pas plaisir à de telles irrésolutions. De telles irrésolutions nous entrainent directement à la perte.

Peu importe les difficultés, les complications auxquelles vous pouvez faire face, rendez grâce continuellement à Dieu suite à toutes ces traverses. Appliquez-vous à la lecture, à l’exhortation et l’enseignement de la parole de Dieu, car vous ne pouvez croire à une mission facile. Qui selon vous, dans les saintes écritures a eu un traitement de faveur de la part du Très-Haut ?
Nous avons reçu une parole et la connaissance, cette parole de connaissance c’est le témoignage du Christ, il est solide et a été établi parmi nous. Vous avez reçu la prophétie, vous avez reçu un don de Dieu, par l’imposition des mains sans fournir aucun effort ; Dieu vous a donné sans cérémonie sa grâce. Une telle personne doit croire fermement que Dieu rémunère ceux qui le cherchent. Car il n’est pas saint de renoncer à l’appel de Dieu, sous prétexte que vous souffrez beaucoup, ou juste à la moindre complication. C’est un esprit impur qui pousse à de telles résolutions. Une telle conduite à l’égard de Dieu est un égarement, c’est l’enivrement qui vous précipitera au danger certainement, à de mauvaises alliances.

2 Pierre 2 v. 20* En effet, si, après s'être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils s'y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. 21* Car mieux valait pour eux n'avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l'avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné. 22* Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi, et la truie lavée s'est vautrée dans le bourbier.

Mes chers frères et soeurs, quand on veille dans l’enseignement, dans l’exhortation, ce ne sont pas simplement les autres que vous sauverez, mais vous également. Bien qu’à notre goût, l’attente de Dieu pourrait s’avérer longue, il y a du bon dans l’attente que Dieu nous soumet, puisque certainement elle produira un don car vous êtes en Christ. Ne vous moquez pas de Dieu. C’est le Seigneur qui est fidèle, pas quelqu’un d’autre !!! C’est lui aussi qui vous aidera à faire, selon le design de sa grâce, quand les choses deviendront épineuses, il vous soutiendra en toutes sortes d’épreuves. Croyez-le, et soumettez-vous dans l’attente, ne péchez pas. Comme il est dit : [1 Corinthien 1 v. 8]“Il vous affermira aussi jusqu'à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ.” Amen !!!

Exhortation par Yannick NILAYannick NILA Auteur, Réalisateur, Écrivain, Poète, Philosophe, Artiste des Beaux-Arts. Egalement, Leader de louange et d’adoration. Formateur au sein d’AP. WebSite: https://yannicknila.fr/

N’hésitez pas à partager avec vos amis proches et connaissances !

Laissez-nous votre réaction !

Lire le chapitre 2

Lire le chapitre 1