Audrey Lavigne, son cadeau du Père ? Une voix onctueuse pour l’adorer

8th-post-featured

Une exhortation écrite par Yannick NILA

« Yeah Yeah Yeah Yeah Yeah - Dieu l’a envoyé pour nous rencontrer - Abandonnant sa gloire pour changer notre histoire - Dieu l’a envoyé annoncer un règne de Paix », entendrez-vous dans le refrain du titre Dieu l’a envoyé extrait de son premier album Tu es l’Espoir.
Un album riche de par sa diversité musicale. S’imposant dans un style Pop-Rock dans un premier temps, son disque réserve quelques surprises telles que le chant Tu es si bon, emprunté au répertoire R&B, et plusieurs morceaux genres acoustiques et de variétés conduisant tout auditoire dans la méditation, la prière, ou encore, dans l’adoration et la louange.

Une richesse artistique qui s’entend dans ses morceaux. Des instrumentales soignées, des jeux et mélodies de piano entrainants, une qualité musicale indiscutable. Oui la famille en Christ n’a évidemment rien à envier à l’art séculier. Sa voix, un mixte entre la douceur, l’angélisme, laissant trahir une attirance pour la musique soûl jazz, si l’on accorde une attention particulière aux arrangements vocaux et harmonies d’un titre qui ne laisse guère indifférent, Comme un souffle.
« Car ton esprit redonne vie à l’âme courber devant toi - Déverse en moi ton huile sainte - Vie dans mon coeur - Et remplis moi - Comme un souffle d’amour sur moi - Tu viens pour raviver ma foi - La douce flamme de ton esprit - Viens se poser sur ma vie … ».
Ainsi que de l’écriture de ce chant inspiré pour conduire toute âme à l’approche du coeur de Dieu par son Esprit Saint et Supérieur.

« Chantez à l'Eternel un cantique nouveau, Chantez ses louanges aux extrémités de la terre, Vous qui voguez sur la mer et vous qui la peuplez, Iles et habitants des îles! » [Ésaïe 42:10]
Originaire des Antibes, commune française des Alpes-Maritimes située entre Nice et Canne, Audrey Lavigne, exerce vraisemblablement dans la région Côte d’Azur.
Jeune, belle, mère de trois enfants et épouse, mariée au serviteur de Dieu Pasteur Thibaud Lavigne, un homme au témoignage bouleversant, dont la lecture, par ailleurs, disponible sur le site PasteurDaniel, touchera le coeur de milliers de jeunes francophones.
Mais, intéressons-nous de près à cette élue de Dieu évangélisant au moyen de sa voix et de son inspiration divine. Son parcours, son appel, les raisons de sa dévotion et de son allégeance.

Renfermée sur elle-même Audrey vit le mal de vivre

Issue d’une famille chrétienne, Audrey Lavigne, grandit dans une atmosphère de prière, un rythme de vie jonché entre vie scolaire et réunion évangélique dans son assemblée, sans trop sonder ni comprendre ses réelles motivations. « Pourtant je ne pensais pas que Dieu pouvait s'intéresser à moi. Je pensais, à tort, qu'Il s'intéressait seulement à ceux qui avaient commis de graves péchés dans leur vie. J'ai grandi avec cette pensée et j'étais en plus quelqu'un d'assez renfermé, n'ayant que peu d’amis ».

8th-post-featured

Arrivée à l’université pour y effectuer des études d’histoire, l’adolescente découvre une nouvelle ambiance, la vie de jeunesse, l’amusement. D’un tempérament réservé, Audrey voit dans son émancipation scolaire, l’occasion de s’ouvrir aux autres. Cependant, son coeur en attente de quelque chose de plus fort, vivifiant, elle décide de se rétracter pour un retour vers le Père.

C'était bien au début mais j'ai été très rapidement déçue, je me suis rendue compte que ce n'était pas ce genre d'amitié qui pouvait remplir le vide qu'il y avait en moi. À ce moment de ma vie, j'ai commencé à repenser à Dieu et je me suis dit qu'il pouvait peut-être faire quelque chose pour moi, car finalement je me rendais compte qu'une vie ou mon quotidien ne se résumait qu'à se lever, manger, dormir..., c'était triste. J'ai donc fait cette simple prière : Seigneur, j'ai vraiment besoin que tu te révèles à moi, mais pas qu'à moitié, j'ai besoin de voir que tu m'aimes et que tu t'intéresses à moi vraiment »

Déçue du monde, Audrey retourne vers le Père et son royaume

>« Je veux plus de toi - De ton amour dans mon coeur - Je veux de toi Seigneur - Je veux plus de toi - De ta présence dans mon coeur - Je veux plus de toi Seigneur », est le refrain de son titre Entre tes mains. Des paroles correspondant en effet, à ce temps de doute, de ressentis et d’épreuves jonchant son parcours de foi dans sa jeunesse. Un besoin de restauration venant de son coeur, de pleinement s’épanouir. Son cri d’ « À l’aide ».

À 20 ans, quand d’autres jeunes se glorifient, s’amusent et s’auto-détruisent dans un monde d’illusion, Audrey s’accroche à Jésus-Christ, son essentiel. Une prise de conscience. Un chemin s’ouvre vers sa propre conversion et sa rencontre avec le Père.
L’Eternel a-t-il exaucé sa jeune servante en proie au doute ? La suite semble le prouver. L’artiste vivra une conversion qui prendra un tournant considérable.
En effet, ses parents décident de l’inscrire dans un camps de jeunesse chrétien. Audrey accepte de faire partie de cette retraite spirituelle tout en s’attendant à rencontrer celui qu’elle désire tant, Jésus-Christ. Patiente malgré elle, tout au long de son séjour, c’est à la dernière réunion que l’Eternel lui fit un signe, un signe d’amour. « Mais, à la dernière réunion, le Pasteur Patrick Salafranque qui prêchait, nous a demandés de prier les uns pour les autres. Je me rappelle que j'étais au fond de la salle et plusieurs personnes se sont approchées et ont commencé à prier pour moi. J'étais étonnée d'ailleurs que ces personnes s'intéressent à moi. »
Vint par la suite la venue d’une jeune soeur, lui parlant de la part du Seigneur. « Une fille m'a prise à part et a dit des choses sur moi que je n'avais jamais dit à personne ! Elle m'a dit aussi que Dieu m'aimait et qu'il avait des choses merveilleuses pour moi en réserve. À ce moment-là, je me suis complètement abandonnée à Dieu. » Sa vie ne sera plus la même, témoigne-t-elle sur le site PasteurDaniel.

8th-post-featured

Débute la renaissance de sa fidélité à Dieu. Une fidélité certaine ayant tout son sens grâce à l’attention toute particulière que le Christ daigna lui apporter conformément à sa prière. Son coeur vide fut comblé et enrichi. Sa vie de foi renaît. Ses engagements à le servir aussi. Dorénavant plus affermie, plus forte, sa vie chrétienne reprend son cours, là où elle s’arrêta d’antan; à l’église. Elle y sera assidue, ne manquant, comme auparavant, aucune réunion. Changeant ses amis, elle s’entoure de jeunes en Christ, actifs dans l’évangélisation au sein de son campus. Audrey fera d’ailleurs la rencontre d’un certain Thibaud Lavigne, avec qui, elle distribuera des livres aux étudiants de son établissement. « On se retrouvait souvent à la sortie des cours pour distribuer des Bibles ensemble. Donc je me sentais vraiment heureuse de tous ces changements dans ma vie. » Une année de conversion riche en rencontre et en visite du Très Haut qui la rassure davantage sur son engagement. Cependant sa soif de connaître son créateur n’est pas pour autant assouvie.

Son don du chant, un cadeau du Père

« C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. » [Marc 11:24]
Pour répondre à ce besoin profond, Dieu lui fera un cadeau. Un présent qui encore une fois, est accordé suite à sa demande.
« Une semaine avant mon anniversaire, j'avais vraiment besoin de comprendre que Dieu était un Père et j'ai fait cette prière à Dieu : « Seigneur, tu es un Père pour moi, et la plupart des pères font des cadeaux à leurs enfants, et j'aimerais vraiment que tu m'en fasses un, n'importe lequel, mais un cadeau qui me montrerait que j'ai vraiment du prix à tes yeux ».
À nouveau Dieu lui prouva son importance, de la meilleure des manières. Il fit de sa fille un sujet de gloire, Lui rendant gloire. Une chantre de l’Eternel célébrant sa suprématie, une proche, une intime en qui Il déverse une onction céleste, une inspiration divine, nouvelle et certaine. Un privilège.

« Et un matin, avant d'aller en cours à la Fac, je me suis mise à mon piano et j'ai commencé à chanter un chant de l'Eglise qui disait : « Embrase-moi, consume-moi... ». Alors que je continuais à jouer, des paroles me sont venues : « Va, je suis avec toi, ne t'inquiète pas, je serai toujours avec toi, même si la mer se déchaîne, tu es si précieux à mes yeux, etc ». Ces paroles ont rempli mon cœur sans que je les recherche, et je me rappelle que j'ai terminé ce chant la veille de mon anniversaire. Le jour de mon anniversaire arriva, ma sœur Peggy avait dormi avec moi, dans mon appartement à la Fac. Elle me dit alors que ce chant était vraiment un cadeau de Dieu. Et là, ce fût un déclic, c'était comme si Dieu me disait : « Mon cadeau pour toi c'est ce chant » Et le cadeau était bien plus grand encore puisque c'est à partir de ce moment-là que j'ai commencé à composer des chants et que j'ai compris que c'était dans le chant que le Seigneur m’appelait. »

Gloire à Dieu !
Renfermée, inquiète, seule, c’est une âme transformée, transmettant la Vie, à son tour, par son art, son ministère de la louange. Avant l’élaboration de son premier bijou, la servante de Dieu oeuvre avec le groupe de chorale de sa fac et dans sa paroisse à l’Eglise d’Antibes.

En préparation d’un nouveau bijou musical, Tu es l’Espoir, sorti en 2012 sonne tel un acte de reconnaissance à l’égard de son Père, lui ayant maintes fois témoigné son amour et sa présence. Un privilège qu’il réserve à tous ceux qui le cherchent.
« Jamais je n'aurais pensé que j'aurais pu faire ces choses-là, mais Dieu l'a fait ! Et ça, ça fait partie des choses qu'Il a en réserve pour chacun d'entre nous: non seulement il éclaire nos vies par son salut, mais il nous permet aussi de le servir ». Son message d’espoir et son appel à se tourner vers le Seul et Véritable afin de connaître son Grand Amour, Lui seul capable de combler le vide de tout Homme, s’entendent dans son oeuvre musicale. Un album d’exhortation, un appel à la repentance. Dieu est vivant ! Il répond à nos prières quand celles-ci sont déclarées en son Nom, et en accord avec ses desseins pour nos vies.
« En ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. » [Jean 16:23-25].

La Rédaction

Découvrez Audrey Lavigne sur Muzik Paradise

8th-post-featured

Voici les dernières actu des artistes

Laissez un commentaire